Trekking en Patagonie                  Trekking en Bolivie

Les glaciers dans le monde



Découvrez la plus impressionnante rupture d'iceberg jamais filmée au Groenland par Maxisciences

Les plus grands glaciers du monde.

Le glacier Lambert, le plus long du monde dépasse 400 km sur 55 km de large, se jette dans l'océan (Ice shelf) puis se détache sous forme d'icebergs tabulaires .
Le glacier Beardmore en Antarctique mesure plus de 160 kilomètres de long.

Le plus long glacier du monde hors Indlansis est le glacier Fedchenko dans le Pamir (77 km et jusqu'à 1000 m d'épaisseur), puis le Siachen (72 km) entre l’Inde et le Pakistan, dans le Karakorum, souvent cité à tord comme le plus long.
Le Baltoro au Karakoram (Pakistan) , le plus connu mesure 57 km.
Le plus grand inlandsis est celui de l'Antarctique avec 13 586 000 km2. C'est également le plus épais avec un maximum de 4 700 mètres d'épaisseur.
L'Indlansis du Groenland fait quant à lui 1 700 000 km2 avec un maximum de 3 000 mètres d'épaisseur.
La plus grande calotte glaciaire est celle du Austfonna (Svalbard) avec 8 200 km2. Celle du Vatnajökull en Islande atteint 8 100 km2 et mille mètres d'épaisseur.
Le plus grand glacier de piémont est le glacier Malaspina en Alaska avec un lobe glaciaire de 3 900 km2.
Le plus grand glacier de vallée des Alpes est le glacier d'Aletsch (Suisse) avec 24 kilomètres de long.
Le plus grand glacier français est le glacier Cook (Kerguelen).
Le plus long glacier français de métropole est la Mer de Glace dans le massif du Mont-Blanc (12 km).

Glacier de Siachen.
Exemples de progression de glaciers :
  • la majorité des glaciers de Norvège
  • la majorité des glaciers de Nouvelle-Zélande 
  • le glacier Maili en Russie 
  • le glacier Abramov au Kirghiztan 
  • le glacier Silvretta en Suisse 
  • le glacier Perito Moreno en Argentine 
  • certains glaciers aux États-Unis, notamment la calotte locale du Mont McKinley et le glacier Hubbard 
  • l'Indlansis du Groenland s'épaissit.

Exemples de régressions de glaciers :

  • les glaciers suisses ont perdus 40% de leur longueur, plus de la moitié de leur masse et une centaine ont disparus entre 1850 et 1999 et continuent de perdre cinquante centimètres d'épaisseur chaque année
  • le glacier du Rhône en Suisse a perdu 2,3 kilomètres de longueur entre 1850 et 1999
  • le glacier d'Aletsch en Suisse a perdu cent mètres d'épaisseur entre 1870 et 2001
  • les glaciers de Valsorey et de Tseudet en Suisse ont perdus 1,4 kilomètres de longueur entre 1850 et 1998
  • le glacier de Grindelwald en Suisse a perdu 1,6 kilomètres de longueur entre 1850 et 2000
  • le glacier Furtwängler (calotte locale du Kilimandjaro) a perdu 80% de son volume au cours de XXe siècle et disparaitra entre 2015 et 2020, si la situation qui ne lui permet plus de fabriquer de la glace par insuffisamment de neige conservée, perdure.

Glacier de Baltoro                Le glacier de Nisqually Mont Rainier
         
Glacier Briksdal Nordfjord Norvège
Groenland
d'immenses Glaciers

Glacier Franz-Joseph, Nouvelle-Zélande. En rouge, sa minuscule langue en 1970, recul maximum. Bleu, en 2000.
Nouvelle-Zélande,
le Glacier Fox.

Le Glacier Malaspina.

Le Glacier Périto-Moreno continue à avancer.

Il se jette dans l'un des bras situés à l'ouest du Lago Argentino (le plus grand lac d'Argentine), mais son avancée est périodiquement bloquée par l'extrémité de la Péninsule de Magallanes. Le glacier crée ainsi un barrage naturel entre le Brazo Rico, au sud de la péninsule, et le Canal de los Témpanos qui contourne l'ouest de la péninsule et rejoint le Lago Argentino au nord.
Alimenté par le glacier et divers torrents, mais ne disposant pas de voies d'écoulement, le Brazo Rico voit son niveau augmenter lorsque son accès au Canal de los Témpanos est totalement bouché par le glacier. Le différentiel entre les deux parties du lac continue à augmenter jusqu'au moment où la pression sur le barrage de glace est telle qu'une rupture se produit.
De telles ruptures sont de véritables cataclysmes qui projètent d'un seul coup dans le lac des millions de mètres cubes de glace en même temps que le trop plein d'eau du Brazo Rico.

Ce phénomène s'est produit une quinzaine de fois lors du vingtième siècle et pour la dernière fois en 1988. Au moment où ces photos ont été prises (fin nov. 2002) le glacier venait toucher la Péninsule de Magallanes, mais permettait encore la circulation d'eau entre les deux parties du lac. çi dessous, l'extrémité ouest du Brazo Rico, à la jonction avec le glacier.
On constate que la côte de la péninsule est dépourvue de végétation jusqu'à environ 15 mètres au dessus du niveau du lac, ce qui donne une idée du niveau qui peut être atteint avant chaque rupture du glacier.





Le Hielo Continental

est une vaste zone d'accumulation glaciaire s'étendant sur près de 300 km le long d'une dépression de la cordillère des andes au sud de la Patagonie.
Le plus connu et le plus spectaculaire des nombreux glaciers du Hielo Continental est bien entendu le glacier Perito Moreno, attraction principale du Parque Nacional Los Glaciares.
Le glacier Perito Moreno présente plusieurs particularités qui en font un phénomène unique en son genre.


La bordure du Glacier qui largue constamment des séracs dans l'eau du Lago Argentino.

L'extrémité du glacier culmine à environ 70 mètres au dessus du Canal de los Témpanos.
Le Lago Argentino, qui est d'origine glaciaire, est très profond et l'épaisseur de la couche de glace située sous le niveau de l'eau est deux fois supérieure.

Une autre particularité du Glacier Perito Moreno est sa couleur bleue très prononcée.
La glace, selon sa compacité (ou inversement sa densité en bulles d'air) absorbe différemment la lumière. La neige apparaît blanche, alors qu'une glace très compacte apparaît bleue.
Ce phénomène est ici très visible car l'extrémité du glacier qui avance vers le plateau patagonien aride subit assez peu de précipitations et le front de glace compact n'est pas noyé sous la neige.
D'énormes pans du mur de glace se détachent régulièrement, tombent dans l'eau et dérivent le long du Canal de los Témpanos vers le Lago Argentino. Ces icebergs, "tempanos" en espagnol, ont donné son nom au canal.


Photo, ce qu'on appelle un Moulin.

Il s'agit d'un puits où s'écoulent les eaux de fonte ruisselant à la surface du glacier.











Photo transmise par Géraldine, le Glacier "Spegazzini" dans le parc national de "Los Glaciares" en Patagonie.
Il apparaît en Novembre 2005 que le Glacier  Périto Moreno a stoppée sa poussée, et stagne..
arg





Les Glaciers du Hielo Continental.
5 superbes photos transmises par Cedric Larcher.
C'est le Boss de "Kairn"... http://www.kairn.com/equipeKairn.html le site N° 1 de la grimpe dans le monde.


Une photo de l'impressionnante avancée du Glacier Horcones inferior qui provient de la face sud de l'Aconcagua.
Le glacier s'est effondré sur lui même, avancant de plusieurs centaines de mètres.


a

Le Glacier Marconi. Il descend du Paso Marconi dans la vallée du Rio Electrico. Il a énormément régressé depuis 50 ans, laissant une grande lagune.
Le Paso Marconi (au fond a droite) est le point d'entrée classique sur le Hielo continental. Droit devant c'est le massif du Marconi.
4

Cedric Larcher sur le bord du Glacier Viedma vers le Paso Huemul.
Phénomène étonnant et rare, (peu visible malheureusement sur cette photo), le glacier remonte un bras latéral en le remplissant.
1

Le vêlage du Glacier Viedma, l'un des déversoirs du Hielo continental, dans le lac Viedma.  Photo  prise en contrebas du paso Huemul.
2

Le vèlâge du Glacier Viedma vu depuis le "cabo de horno" sur le lac Viedma.
3

Nouvelles photos transmises par Cedric Larcher, Aout 2009. Glaciers de l'Altiplano.
Voici une photo du glacier en face Nord du Pissis, 6795m. 
Il s'agît d'un rare glacier de cette zone désertique de l'Argentine : Catamarca.
Le glacier est le glacier des Argentins.
.

On devine sur cette photo le petit glacier (triangulaire en milieu de photo),
sur le versant chilien de
l'Ojos del Salado, deuxième sommet des Amériques 6893m.
.

Glacier dans le massif du Cerro Castillo, Sud du Chili (2675m). Une région montagneuse très peu explorée.
.

Le cerro Castillo proprement parlé.
.

Une zone quasiment inexplorée : Le glacier Torecillas, Parc National Los Alerces, Argentine.
Le glacier vèle dans une lagune. Kayak plus bartassage dans la selva valdiviana pour y accéder.
.

Les glaciers du Domuyo, 4709m plus haut sommet de Patagonie. Situé en Argentine, dans le Nord de la province de Neuquen.
Village le plus proche : Chos Malal. Il s'agît là d'un volcan situé dans la Cordillera del viento... qui porte bien son nom.
.

Nouvelles photos transmises par Cedric Larcher, Aout 2010.
Llaima.


Tronador.


Lanin.


Villarica.


Des images d'une première, navigation sur le lac du Ventisquero Negro, Cerro Tronador.





Le lac s'est fortement vidé il y a un an suite a une rupture du barrage morainique. Grosse crue inondation en contre bas.
bout Voir ici.

Nouvelles photos transmises par Cedric Larcher en mars 2011, Le Cerro Coccinero.








Transmis par Alain BELLON

Cette photo, montre le glacier de Morteratsch (Bernina, Suisse) en août 2005. "J'avais visité cette région en 1986, cette année là, le panneau 1990 n'existait évidemment pas.  Le glacier stationnait une dizaine de mètres avant le lieu où se trouve le panneau. C'était un mur de glace de 15 m de haut (langue en "queue de renard"). En 2005 le glacier se trouve à plus de 500 m du panneau 1990. Il y a un panneau 2000 plus loin, trop loin pour être visible sur la photo".


Glacier de la Girose

En France :
Photos de Nicolas Pichot
Glacier de la Meije
Glacier de l'Homme


Glaciers des Pyrénnées.

Le glacier d'Arcouzan, Mont Valier, face Nord. Transmis par Sébastien Vano.
"J’ai pu rendre visite au glacier d’Arcouzan (Mont Valier) en septembre 2009. Ce glacier très difficile d’accès (une dizaine de visiteurs par an ?) qui pour certain n’est qu’un vulgaire névé, est le glacier le plus oriental de la chaîne des Pyrénées, de plus il est le seul à être attenant à un sommet de moins de 3000 mètres (le Mont Valier fait 2838 mètres d’altitude).
Aujourd’hui il fait environ 1,5 hectares, pour des altitudes comprises entre 2350 et 2500 mètres ce qui est très bas pour abriter un glacier sous ces latitudes. Je pense qu’il doit être alimenté régulièrement par les avalanches de la face nord du Mont Valier"


Glacier d'Arcouzan, en 2006.
Photo P. Queinnec.
Glacier d'Arcouzan en 2010.
 
On note un recul comme dans les Alpes, mais sur cette photo il est beaucoup plus enneigé qu'en 2006.


"J'ai été surpris par la couverture de neige qu'il y avait sur le glacier et le peu de crevasses par rapport aux photos de 2006,s’expliquant surement par le très fort enneigement de l’hiver 2008-2009."


Le  Glacier Blanc en 1895    Photos Paul Regnier et collection de l'institut de géographie alpine.
Le Glacier Blanc en 1907

Le Glacier Blanc en 2006

Le Glacier Blanc en 2011


Ce qu'il reste du glacier de la Blanche, le plus méridional des Alpes Françaises en aout 2011
Photo de Xavier transmise par  Paul Regnier


Page spéciale "Glaciers de Patagonie".
Voir également l'article de la page News au sujet de l'Arctique.
retour