Grandes pentes et couloirs : Ski       Descente de la Vallée Blanche       Le Mont-Blanc. Ascension
Avec 2 vidéos.
Nos Glaciers : "Terrains" de jeux extrêmes
4 / Haute montagne, Escalade, pentes et couloirs de glace.


15 juillet 2013. Les Grandes Jorasses - Pointe Walker, Le Linceul      7 juillet 2013 Arête Kuffner - Mont Maudit     8 décembre 2013 Le Super couloir au Mont Blanc du Tacul.


29 mars 2014. Spindrift au Fil à plomb, avec Benoit Paris et Luke Wasteland.

Spindrift au Fil à plomb from Michel Chx on Vimeo.




C'était dans les années 1970, au Triangle du Tacul.



Contrairement  à l'escalade de blocs et  dalles, la gl
ace ainsi que les pentes et couloirs glaciaires présentent tous les risques de la haute montagne, plus les risques spécifiques liés à cette pratique, et demandent un très haut niveau technique, ainsi qu'une une bonne connaissance de la haute montagne.

Au Triangle du Tacul. Voie Contamine Mazeaud.
01


                
Dans la directe du triangle du Tacul.                                  Dans les goulottes de glace, parfois enneigées.


La directe de la Petite Verte.
0
Le passage de la Rimaye.

1      1      2      3      4
Vue du bas                    Dans la pente de neige...                 et de glace                                     Jérôme au sommet devant les Drus


Voie Contamine Grisolle au Triangle du Tacul.
a8
Départ à l'Aiguille du Midi

a2    a3   a4
 
a5   a7
L'itinéraire  est  en neige ...  et terrain mixte.
Le retour se fait par l'itinéraire normal du Mont-Blanc du Tacul.

Le couloir de la table à l'Aiguille du Tour.
b9
Au matin, la remontée du glacier du Tour, devant le Chardonnet

b1                b2                b3                b4
Course en neige et sortie mixte.                                            La célèbre table de l'Aiguille du Tour
b5                    b6                    b7                   b8
Le massif du Mont-Blanc                      Dan                                         Jérôme                               Cordée sur l'arête            


Face Nord de la Tour Ronde.
Tour
L'itinéraire de la montée.

1       2       3       4       lunule
Montée 1ère pente...                                                                                  puis goulet partiellement en glace.              Relais sur une lunule de glace
 
6       7       8       9   

Puis 2ème pente et sortie au sommet.     Descente avec brouillard et neige.    Retour dans de mauvaises conditions, glacier très dangereux.


Test de résistance des amarrages glace par Petzl-crew


Voie Contamine Négri au Mont blanc du Tacul.
1
L'itinéraire à gauche du Triangle du Tacul

1              2              3              4
Dans la pente inférieure en neige                                             Passage le plus raide
5       6       7       8       9
A côté du gros Sérac                                                                  La  redescente sur la voie normale du Tacul


Goulotte Chéré au Triangle du Tacul.
0
L'itinéraire de l'étroite goulotte de glace
1       2       3       3       4
La goulotte  en neige et en glace très dure                                         Dans la partie raide à 85°
5      6      7      8      9
La partie supérieure qui devient moins raide et la sortie en mixte.                                                                               2 alpinistes prenant de gros risques



Éperon Migot au Chardonnet

Sur le glacier du Tour

                                       

    
         
Les Courtes, la Verte                                                                                                                                                                           
Retour à Balme
                      



Goulotte Gabarrou-Albinoni au Mont Blanc du Tacul, Jérôme et Benoit
   

TD- ; Engagement III. Pente : 85° / Cotation glace : 4+ / Qualité de l'équipement en place : P3 (peu équipé). Dénivelé : + 600m. Dénivelé des difficultés : 500m.

           

Bivouac versant Est du Tacul                         
Le lendemain matin les sommets tous bouchés, hélas....                                   
                                                    
Glace très fine
             
10 rappels pour redescendre
                                   
Le retour aux Planards




Au Chardonnet, voie
Charlet Bettembourg, Benoit Paris et Luck


Montée au refuge Albert 1er

 
     

Dans les pentes et couloirs de glace
                             

                   

Le retour à ski vers Balme

                   



Goulotte Raie des Fesses, au Pic Sans Nom (Ecrins) goulotte niveau ED engagement 5, par Benoit et Fred


Glace méga dure !! De la vitre !!
                              


Couloir très encaissé.       Spot majeur !! Grosse ambiance !!

                



Goulotte Lafaille, Face est du Tacul, par Benoit Paris, juin 2013


 Petit repas coucher de soleil face au Tacul, et petite nuit à l’abri Perroux
         

Goulotte en glace et rocher                                                                                                                                 Descente en rappel >>>
                                          


L'Arête Kuffner au Mont Maudit par Benoit et Luke le 7 juillet 2013

Magnifique course d'arête dans une ambiance vraiment à part !!

La trace est parfaite, les condi magiques. 7/8 cordées mais beaucoup trop lentes pour tenir l'horaire. Parti bien 2h après elles, on a poiroté bien 1h/1h30 sous l'Andosace. La course n'est pas facile, jamais mutante mais faut être au dessus du niveau pour aller vite (corde tendue quasi tout le temps), car beaucoup de manip de corde donc faut pas trainer. Pas oublier que la sortie sur l'épaule prend le soleil très tôt.

Dans ces conditions, un peu de matos rocher, 2 broches et sangles suffisent amplement.
Bivouac trou de neige au col du midi, moins de 2h pour rejoindre la rimaye de l'attaque directe.

Bonheur de grimper avec son pote Luc !! D'autres projets en tête..





                          

           


Les Grandes Jorasses - Pointe Walker : Le Linceul.
Par Benoit Paris et Luke
Wasteland, le 15 juillet 2013.

"Ça fait plusieurs semaines que l'on piste les conditions au Linceul, toujours beaucoup de glace, la face est grise, la voie normale italienne non tracée, météo jamais stable sur 2 jours, bref jamais trop engageant...


Aux dernières nouvelles, une cordée de jeunes guidos devait s'engager dedans vendredi. Finalement, ils renonceront la veille aux vues des condi trop incertaines dans les goulottes du bas. Ça nous refroidit de s'engager sans un minimum de certitude... Finalement, Christelle nous annonce qu'une cordée de 3 s'engage au Linceul samedi; impeccable, ça nous laissera l'occaz d'avoir leur retour d'info.

Sorti à 11h30 sur l'arête des hirondelles, ils ne rentreront qu'à 22h au refuge. L'idée de sortir au sommet de la Walker nous semble de plus en plus évident voyant le bordel que peut représenter un retour par le col des Hirondelles. Effectivement, rappels merdiques, coincement de cordes etc feront qu'ils mettront autant de temps à monter qu'à rentrer.

Tentative de dodo, sans réussite... debout à 00h30, départ 1h15, rimaye vers 4h: ça passe bien à gauche, nécessitant une traversée de 30/40m pour se ré-axer sous les goulottes. Le début semble pas trop mal puis s'avèrera franchement abo !! Neige collée voir décollée, épaisse puis très fine, puis transparente collée sur de la dalle lisse raide !! Protections psychologiques ou niet... La ligne nous emmène à gauche alors qu'on avait bien décider de rester à droite à la jumelle. Sortie verticale sur neige sans consistance posée sur une vieille dalle. Ouf, on pitonne juste avant ce pas dégeu !!

Sorti dans le goulet effectivement à 65°, chute de pierres à gogo... Des mirages 2000 nous rasent les oreilles !!

Les pentes supérieures sont en glace blanche et parfois en glace grise affreuse. La sortie en mixte s'avère finalement un vrai repos pour les mollets défoncés !!

Du sommet du Linceul, sortir soit sur l'arête sèche mais au rocher franchement branlant sauf dans les portions où l'on retrouve du granit.
Sinon, rejoindre du mieux que possible le couloir parallèle à l'arête qui s'élargit en montant (si en conditions bien sur).
On butte ainsi sur une arête en bon rocher, prendre pied dessus, puis suivre le cheminement logique jusqu'à la corniche sommitale, tantôt sur le fil, tantôt versant hirondelles. Le rocher est bien meilleur mais méfiate quand même... La corniche sommitale infranchissable se passe finalement aisément par la gauche; on débouche au sommet de la Walker, larmes aux yeux, il est 17h, cela fait 16h que l'on est parti...

Retour dans la vallée à 22h (en 5h) par la voie normale italienne, qui n'a pas grand chose de normale (paumatoire, crevassée, séracs au dessus de la tronche, et surtout trop trop looonnnggg....)

Actuellement, la voie normale est franchement en bon état par rapport à tout ce qu'on peut bien entendre. 3 ou 4 rappels depuis le plateau supérieur pour joindre les pentes crevassées sous la pointe Whymper. Puis descente par ces pentes en longeant le rocher rive droite. Un relais est en place, mais on n'en a pas eu besoin. On rejoins ainsi la jonction des glaciers des Jorasses et de Planpincieux. Descente rive gauche pour rejoindre le sentier pédestre. Attention le refuge est située sous le bastion rocheux rive gauche du glacier de Planpincieux. Il ne s'atteint visiblement pas par le même cheminement que la voie de descente, à vérifier... On l'a loupé nous...

Bilan: Sommet et voie mythique, engagée et vraiment interminable !! Retraite très très compliquée. S'assurer de la stabilité de la météo. Bien repérer l'itinéraire de descente, et s'assurer des bonnes condi.
Vraiment un super souvenir même si j'espère ne pas y laisser un pied dans la bataille: gelures assez moches...

Tout fait corde tendue: Une 8ème broche nous aurait peut être fait gagner un peu de temps, mais allonger les relais et cramer encore plus les mollets... A méditer...

4208 m,  +1800m positifs / -2800m négatifs
Extraits du récit de Benoit.
Le Linceul

Matos: (pas mal au final car l'itinéraire est très varié sur l'ensemble finalement)
6 friends
jeu de cablés complet
7 broches
De la sangle moyenne et grande

                    
                   Sur la Mer de glace,                            puis refuge de Leschaux                                                                                    Rimaye force 5

                                                 
Dans les pentes du Linceul, ça défonce les mollets !!                                                                                          Ulk Woestelandt !!

            
                                                                                   Sous la pointe Walker                                                         Ça gaz de plus en plus

           
                                                                                                                             Sortie du Linceul, sur l'arête des Hirondelles   
Arête sommitale parallèle aux Hirondelles

           

Summit !! Larmes aux yeux !! Fier de nous, on reste des gamins pleins de rêves !!                          Descente voie normale, j'y laisserai un pied...


Le Super couloir au Mont Blanc du Tacul, Benoit Paris et Luke Wasteland, le 8 décembre 2013



                                 
Arrivés par Helbronner depuis l'Italie, bivouac sur place.
             
                                                                                                                         Redescente en rappel, dernière photo.
                        


Aiguille du Chardonnet versant Ouest / Col Adam Reilly 3540m, Jérôme et Benoit.
Cliquer sur l'image pour accéder à la page

retour